Transmettre son savoir est un don de soi

La rencontre Salter

 

Dans la plupart des cas, un enlèvement par des extraterrestres est une expérience atroce et humiliante…de celles que celui qui la vit aimerait oublier. Dans certains cas cependant, le processus d’enlèvement devient une expérience enrichissante. Ce fut le cas de John Salter Jr. et son fils Jean III. Il était prévu que John Jr. membre du corps professoral de l’Université du Dakota du Nord, fasse une tournée de conférences des États du Sud.

C’était en mars 1988 lorsque, accompagné de son fils conduisait son pickup sur la Route 61 se dirigeant vers son premier engagement. Pour quelque raison inconnue, John conduisit son pickup hors de la route prévue et une heure plus tard se trouvèrent tous les deux à voyager dans la direction opposée. Ils décidèrent de se reposer pour la nuit et de continuer leur route le lendemain matin.

Les deux hommes peinaient à comprendre ce qui s’était passé la nuit précédente, et  ils en discutaient longuement tout en continuant leur route originelle  tracée d’après une carte.

Tout à coup, ils furent tous les deux choqués de voir un ovni brillant avec un « champ d’énergie » argenté. L’objet venait juste d’apparaître au dessus de la route sur laquelle ils se trouvaient. John Jr et son fils avaient tous les deux une sensation « familière » à propos de ce qu’ils voyaient, et ils commencèrent à avoir des flahsbacks, qui leur remirent à l’esprit les évènements de la veille.

Ils se regardèrent, tous deux conscients à présent d’avoir été stoppés net  au milieu de la route dans leurs camionnettes la veille par l’objet qui les captivait. Les deux hommes  descendirent de leur véhicule tandis qu’un groupe d’extraterrestres de dirigeait vers leur pickup. Au premier abord John Jr crut qu’il voyait un groupe d’enfants, jusqu’à ce qu’il voie un être plus grand,   qui semblait mi-humain, mi-extraterrestre. Le groupe d’êtres étranges conduisit les deux hommes vers l’objet. Les deux hommes bien que inquiets d’un côté, sentaient que les extraterrestres ne leur feraient pas de mal.  John Jr.   relatera plus tard qu’il avait la sensation d’être protégé par les entités étrangères.  Il allait trébucher sur le chemin vers l’objet mais une sorte d’énergie l’empêcha de tomber et de se blesser.

John Jr. et son fils furent tout les deux emmenés dans une pièce avec des murs arrondis, où ils furent placés sur des chaises qui ressemblaient aux sièges au dossier inclinables qu’utilisent les dentistes. Les deux hommes se rappelleront plus tard s’être sentis « immobilisés » alors qu’ils étaient allongés sur les chaises et se faisaient examiner. L’examen de  John Jr. commença avec l’insertion d’un implant dans sa narine, bien que remarquablement sans douleur. Ensuite une sorte d’ instrument fut injecté sur le côté de son cou , et un autre en haut de sa poitrine. Il sentit que les trois zones choisies par les êtres avaient une signification médicale : l’endroit lié à trois glandes; l’hypophyse, la thyroïde et le thymus. John avait suffisamment de connaissances médicales pour savoir que les trois glandes réglementent la croissance humaine, le métabolisme et l’immunité.

Une fois les examens achevés, John Jr. ressentit un étrange sentiment de « liaison » avec les êtres extraterrestres, étrangers. Il a également capté un message qui affirmait qu’ils allaient se réunir à nouveau. Ces circonstances étranges prirent même un tour plus bizarre après que John et son fils furent rentrés chez eux. John Jr. remarqua une amélioration progressive de son état ​​de santé général.

Ses ongles et des cheveux poussèrent plus vite et plus épais, et une cicatrice sur son front commença à s’estomper pour  finalement  presque disparaître. Un autre fait étonnant : John Jr relata que bien qu’étant un fumeur qui luttait avec le désir d’arrêter, il fut à présent capable d’arrêter sans même y penser. Pour les  deux Salter l’abduction sembla avoir une fin heureuse. John Jr. était connu comme un homme respectable, un professionnel, et ceux qui le connaissaient  eurent du mal à douter de  son histoire, aussi remarquable que cela puisse paraître. Le cas des Salter  a été adapté  au cinéma avec le film  « Les visiteurs de l’inconnu  » en 1988 chez CBS.

 

Source du site:http://www.ufocasebook.com/

 

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :