Transmettre son savoir est un don de soi

Archives de la catégorie ‘P’

Nike Pope document questions réponses investigations ufoetscience.

Nike Pope figure emblématique pour le royaume- uni  en ce qui concerne l’ufologie, a accepté la reprise des questions qui lui ont souvent été posées.Francis C ( correspondant pourinvestigations ufoetscience), a obtenu son autorisation pour résumer “ses interventions à destination du public.

Bien entendu l’administration investigations ufoetscience remercie monsieur Pope pour avoir accepté cette reprise sous forme de questions réponses, que nous avons pris soin de  publier en format PDF.

https://mediathequedelufologie.wordpress.com/2011/05/15/nicholas-pope-2/

Bonne lecture,

Publicités

Proba :Les machines à laver de l’espace (vidéo)

Source image:orbiterchspacenews.blogspot.f

Source euronews reprise par jack  http://jack35.wordpress.com/

Il ont la taille d’une machine à laver et pourtant ils fournissent des informations Précieuses pour L’observation de la Terre ou sur le Soleil. Ce sont les microsatellites. Dans la catégorie Poids-plume, l’Europe opère dans la gamme des microsatellites PROBA.

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Voir

OVNI Portugal, le mystère de la Serra da Gardunha

Voici le cas portugais de Américo Duarte, une personne qui après un étrange évènement a consacré après être à la retraite, le reste de sa vie à la recherche ovni dans le centre du Portugal en un lieu qui a pour nom « Serra da Gardunha ».

Nicholas Pope

Source article:http://rr0.org/personne/p/PopeNicholas/

« Nick » Pope naît en 1965. Il vit à Londres (Angleterre). Après ses études, il occupe divers emplois temporaires avec de rejoindre le MoD en 1985.

MoD

Au MoD, Pope a le rang d’Executive Officer.Il travaille un moment dans le cadre de la Guerre du Golfe.

Projet ovni (1991-1994)

Puis, en 1991, un poste se libère au département 2A de l’Air Staff (que l’on surnommera « service des ovnis ») pour enquêter sur des observations d’ovnis signalées au département. Un de ses anciens supérieurs qui y travaille lui propose alors d’occuper ce poste. A la fois intéressé par ce sujet excitant et content de quitter son poste actuel, Pope accepte

Jusqu’en 1994, alors que ses prédécesseurs à ce poste limitaient leur tâche à déterminer si tel ou tel objet non identifié représentait une menace pour la sécurité nationale, Pope étudie les ovnis plus en profondeur. Initialement sceptique, ses conclusions vont en faveur de l’HET, bien que pensant qu’une petite partie seulement des ovnis avérés représente effectivement des vaisseaux extraterrestres.

De par sa position privilégié, et bien qu’il ait intégré le MoD après l’événement, Pope a bien sûr été largement interrogé sur l’affaire de Bentwaters / Rendlesham Forest de 1980. A ce sujet il déclare :

Un groupe de soldats américains, dans une base de 1ère importance du Suffolk, ont vu et suivi un appareil qui se déplaçait à travers la forêt de Rendlesham. On aurait dit que l’engin jouait à cache-cache avec eux. A un moment donné, il était au-dessus de leurs têtes. Et tout cela pendant 3 nuits. La 3ème nuit, un officier équipé d’un compteur Geiger s’est rendu sur place. J’ai montré les résultats de ses relevés à un spécialiste ; celui-ci m’a affirmé qu’ils étaient 10 fois supérieurs à la normale. Il ne pouvait se l’expliquer.

Au sujet du rapport soumis par le colonel Halt sur l’affaire, il déclare :

Ma meilleure estimation de ce qui est arrivé ensuite est – absolument rien ! Le rapport a été écrit le 13 janvier et quand il est arrivé à Whitehall, quel que soit la personne qui en était chargée, elle n’a pas eu la plus petite idée de quoi en faire ; elle y a probablement jeté un oeil et a dit : Qu’est-ce que je suis censé faire ? J’ai bien peur de dire que cela a simplement fini dans un dossier.

Pope continue à travailler le MoD, en tant que Higher Executive Officer, l’équivalent du grade de Major dans l’armée. Parallèlement, il écrit une chronique mensuelle sur le sujet des ovnis et les enlèvements

En 2006 Pope décide de quitte le MoD, ce qu’il fait officiellement le 31 octobre.

Lien externe:

http://synchronicite.blog4ever.com/blog/lire-article-119957-745238-l_angleterre_va_publier_ses_x_files___nick_pope__l.html

PLANCK

Planck HFI – Premier relevé complet du ciel source:vidéo youtube

Animation montrant les positions dans le ciel de toutes les sources compactes, galactiques ou extragalactiques, détectées au cours du premier relevé complet du ciel et présentée le catalogue préliminaire publié le 11 janvier 2011.

Max Planck:http://fr.wikipedia.org/wiki/Max_Planck

Max Planck (né Max Karl Ernst Ludwig Planck le 23 avril 1858 à Kiel, Allemagne4 octobre 1947 à Göttingen, Allemagne) est un physicien allemand. Il est lauréat du prix Nobel de physique de 1918 pour ses travaux en théorie des quanta[1]. Il a reçu la médaille Lorentz en 1927 et le prix Goethe en 1945.

Max Planck
Max Planck
Naissance 23 avril 1858
Kiel (Allemagne)
Décès 4 octobre 1947 (à 89 ans)
Göttingen (Allemagne)
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemagne
Champs Physicien
Institution Université de Kiel
Université de Göttingen
Université Humboldt de Berlin
Kaiser Wilhelm Gesellschaft
Renommé pour Constante de Planck
Postulat de Planck
Loi de Planck
Distinctions Prix Nobel de physique (1918)
Erwin Planck fils exécuté par la Gestapo

Planck (satellite)http://fr.wikipedia.org/wiki/Planck_(satellite)

Planck est un observatoire spatial de l’Agence spatiale européenne conçu pour étudier les infimes variations de température (ou d’intensité) du fond diffus cosmologique, rayonnement dans le domaine micro-onde montrant l’univers tel qu’il était 380 000 ans après le Big Bang.

De telles mesures aideront à déterminer un vaste ensemble de paramètres décrivant l’univers actuel et son histoire, paramètres dénommés collectivement paramètres cosmologiques. En particulier, Planck permettra de déterminer l’âge de l’Univers, de comprendre certains aspects de la physique de l’univers primordial, ainsi que de mieux comprendre les premières étapes de la formation des grandes structures de l’Univers[1].

Planck
Satellite Planck
Satellite Planck (vue d’artiste)
Caractéristiques
Organisation ESA
Domaine Rayonnement micro-onde fossile
Masse 1 800 kg
Lancement 14 mai 2009 à 13 h 40 mn 30 s UTC-GMT
Lanceur {{{lanceur}}}
Début de mission {{{début}}}
Fin de mission {{{fin}}}
Durée {{{durée}}}
Durée de vie {{{durée de vie}}}
Désorbitage {{{désorbitage}}}
Autres noms COBRAS / SAMBA
Type de mission {{{type_mission}}}
Survol de {{{survol_de}}}
Satellite de {{{satellite_de}}}
Insertion en orbite {{{date_insertion_en_orbite}}}
Propulsion {{{propulsion}}}
Delta-V {{{delta-V}}}
Source énergie {{{source_énergie}}}
Puiss. électrique {{{puissance_électrique}}}
Orbite Héliocentrique
Périapside {{{périapside}}}
Périgée {{{périgée}}}
Apoapside {{{apoapside}}}
Apogée {{{apogée}}}
Altitude {{{altitude}}}
Localisation Point de Lagrange L2
Période {{{période}}}
Inclinaison {{{inclinaison}}}
Excentricité {{{excentricité}}}
Demi-grand axe {{{demi-grand axe}}}
Orbites {{{orbites}}}
Type {{{télescope_type}}}
Diamètre {{{télescope_diamètre}}}
Superficie {{{télescope_superficie}}}
Focale {{{télescope_focale}}}
Champ {{{télescope_champ}}}
Longueur d’onde {{{télescope_longueur_d’onde}}}
Programme  
Index NSSDC {{{nssdc}}}
Site ESA
Instruments
LFI Récepteurs de 10 à 90 GHz
HFI 54 bolomètres couvrant 6 bandes de 100 à 857 GHz

 

lien externe:esa planck:http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.esa.int/planck&ei=6OROTe2GDMLAhAexpaHbDg&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=6&ved=0CFsQ7gEwBQ&prev=/search%3Fq%3Dplanck%26hl%3Dfr%26prmd%3Divnsb

Périgée

  Source image: http://www.rustica.fr/assets/media/image/if1730-l650-h474-c.jpg

Point de l’orbite dun objet »cosmique » autour de la terre situé au plus près de celle-ci.

Perihélie

Source image: http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/IMG/saisons_equinox-545×360.jpg

L’inverse de aphélie: le corps se trouve donc au plus près du soleil.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :