Transmettre son savoir est un don de soi

source images: http://markosun.wordpress.com/2011/04/05/top-secret-united-states-flying-saucers/

Note de sylv1 adm:

Cet article proposé ici n’est qu’une idée que je soumets, inutile de chercher des preuves dans le sens ou j’exprime seulement une voie possible qui sera à mon sens invérifiable.

J’imagine simplement un scénario  style science-fiction, mais qui s’ appuie sur l’omerta soupçonnée par un certain nombre d’entre-nous envers  nos dirigeants et ainsi décriée par beaucoup de gens. Afin de comprendre un tel agissement et si telle est cette vérité si difficile  à accepter, l’issue pourrait ainsi être un mal pour un bien. Malgré qu’une opération, un programme, un projet , une mission  engendre de ce que l’on appelle couramment des dommages collatéraux, ceci ne sera pas  la première fois , ni malheureusement,  la dernière!

Supposons que l’espace aérien de notre planète a bel et bien été survolé et le serait encore de nos jours par quelque chose d’intelligent ou des entités quelconques, en haut lieu  des relevés, recueils, points de surveillance,  des  études , des analyses, des statistiques ont été établies et de ce fait ont du faire l’objet d’un programme classé Top Secret.

Alors par logique me vient une question contenant une quantité de détails si je peux m’exprimer ainsi.

Voilà ce que je suggère et ce que pourrait contenir une telle organisation financée et structurée.

Nous savons que les américains ont fait le projet blue book, puis il y a eu ces divers autres rapports, comme condon, projets twinkle, grudge ….

En France le célèbre rapport COMETA, les anglais , les russes et bien d’autres nations ont toutes plus ou moins pris en compte le fait que des phénomènes aérospatiaux non-identifiés violaient leur espace aérien au nez et à la barbe de leurs défenses.

Source image: http://www.meilleures-offres-voitures.com/image/detail/radar?item=7&original

A partir de là tout le monde a soupçonné telle ou telle puissance, et quand celles-ci s’interrogeaient aussi sur l’autre, tout ce petit monde s’est rendu compte qu’en fait les présumés coupables de ces intrusions n’étaient tout simplement pas du fait de l’homme.

Donc, il a bien fallu collaborer, échangé pour éclaircir ce mystère, afin de savoir si ces prétendus objets volants ou phénomènes étaient naturels ou artificiels, pour les identifier puis comprendre qui ou quoi était au dessus de nos têtes par moment.

Admettons l’hypothèse que ces apparitions soient d’origine extraterrestre et que la capacité intellectuelle serait au moins identique, voir supérieure à celle des humains, il faut dès lors agir.

Comment?

Une possibilité:

Admettons que certains responsables de  la communauté internationale aient la preuve depuis une quarantaine d’années environ que quelqu’un ou quelque chose viole  l’espace aérien.

Les mesures pourraient selon moi être les suivantes:

premièrement recueillir les faits, les témoignages… et en faire une base de données pour une étude puis une analyse de la situation, ce serait déjà la genèse d’un programme suivi de procédures.

Ensuite, il faudrait élaborer un plan par rapport à ce que les renseignements savent.

Capacités technologiques  » des intrus », vitesse, camouflage, manœuvrabilité, points forts et points faibles.

Des questions viennent ainsi rapidement à l’esprit:

D’où viennent ces phénomènes ou ces êtres, est- ce par hasard?

Ces visites sont elles volontaires?

Si ces intrusions sont volontaires, dans quel but?

Ces choses se contentent-elles de traverser notre planète comme un poste avancé ni plus ni moins, ou viennent-elles prendre quelque chose qui leur fait défaut?

Veulent -elles seulement étudier notre planète et pourquoi?

Sont-elles pacifiques, hostiles ou neutres ?

Parmi un tas d’interrogations, il faut envisager de se protéger, se prémunir, anticiper.

Et ceci nous dirige à une autre phase du programme qui impliquerait  plusieurs secteurs de recherches, d’essais, de leurres…

Un vaste et coûteux projet aurait ainsi pu voir le jour.

Voici ce que me propose mon imagination car bien entendu je ne vous soumets qu’une idée qui est difficile à croire mais qui pourrait de près ou de loin ressembler à ceci:

contenu du processus selon moi:    Source image: http://picfind3.bloguez.com/

En partant du principe que nos meilleurs avions, radars, satellites, armes sont mis hors-service, surclassés , un laboratoire grandeur nature avec des tests multiples et incluant des disciplines  telles que la biologie, l’exobiologie, l’aéronautique, l’armement, les moyens d’énergie, les modes de propulsions, les systèmes de décodages et de surveillance, le contrôle de la population victime ou témoin civile ou militaire , aurait peut-être au fil du temps vu le jour et ainsi peut-être confiée en secret aux plus grandes puissances en collaboration unilatérale.

Je vais loin mais certains O.V.N.I.S  seraient ainsi des éssais privés très spéciaux pour se rapprocher au plus près de ceux qui surclassent nos appareils en terme de propulsion, vitesse, manoeuvrabilité et performances technologiques .

L’ armement, comme la protection ont été sans doute pris en compte.

Pour la population, qui nous dit que des gens qui disparaissent et que l’on ne retrouve jamais ou dans un état de traumatisme important, n’auraient pas été enlevés pour servir de cobayes et non pas par des entités – et là le leurre rentre en ligne de compte – mais par une unité spéciale déguisée  ? et en testant un armement spécial du genre reprogrammer le cerveau en ‘injectant  un implant (nanotechnologie).

Les personnes enlevées à leur insu  transportées dans un vaisseau expérimental, dans le but de tester et le vaisseau et le comportement biologique et psychique du » cobaye ».Vous leur administrez une drogue et avec quelques effets spéciaux, les cobayes croiraient dur comme fer à une RR4  ou un cauchemar ( pour le mieux lotis, c’est à dire ceux qui ne présentent aucune séquelle physique). Ce qui pourrait expliquer des traces chimiques, radiations, brûlures sur quelques-uns d’entre eux lorsque ces expériences échouent.

Propagande d’un côté, menaces de l’autre les fameux men-in black (MIB) , tout ceci ne serait qu’une machination pour le bien de l’ humanité bien obligée de sacrifier quelques-uns de ses semblables pour espérer sauver le cas échéant le reste du monde.

Ainsi on comprendrait aisément pourquoi ce sont toujours les militaires qui s’occupent du problème  des P.A.N ( phénomènes aérospatiaux non-identifiés) et ceci partout dans le monde. Exemple avant d’aboutir au GEIPAN en France le recueil est déposé en gendarmerie (ministère de la défense) soit dit au passage l’ US air force pour les U.S.A etc….

Ceci relève un peu de l’hypothèse du complot de la conspiration certes, mais pour le bien de l’humanité quelquefois il n’y a pas d’autres choix. L »histoire nous le rappelle avec cet exemple dans un autre contexte et autre problème, celui du 06 Juin 1944 en normandie le débarquement  n’ a pas du tout été un bon souvenir pour les villages abondamment bombardés par les alliés afin de réussir ce qui allait rester historique, alors pour moi, tout est envisageable, le meilleur comme le pire, l’ absurde comme le devoir au nom de l’intérêt général…..

Dans tout ça en fait il n’y aurait qu’un très faible pourcentage de phénomènes aérospatiaux non-identifiés de type exotiques que des prototypes qui n’auront officiellement jamais existé, aurora, ajax, black manta et consors…..

Mes amis je vous laisse ainsi à votre prore réflexion, la vérité est ailleurs semble nous démontrer une série qui nous a sans doute glissé un petit message ni vu ni connu dans des épisodes très très romancés.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :