Transmettre son savoir est un don de soi


Compétition ,concurrence technologique et spatiale:

 

Source gif animé: http://www.stargate13.net/dossiers/sg1/imgdossiersg1/vortex2.gif

Petit état des lieux si je peux m’exprimer ainsi.

Je me souviens de cette époque ou la fiction brillait à travers les livres, documentaires, films, séries T.V.


Temps X le  21 avril 1979 sur  TF1 qui popularisera Igor et Grichka Bogdanoff s’exerçant  à une vision futuriste concernant la possible évolution technologique de l’humanité en matière de recherches, découvertes, amélioration spatiale et vie quotidienne de nos années 2000. Plusieurs théories ainsi étalées avec quelques explications plus ou moins lisibles. D’ailleurs  quelques années plus tard en 1992 plus exactement, ils avaient émis l’idée de l’existence de la mystérieuse énergie noire , leur hypothèse pourrait bien être validée: à l’instant zéro, le temps était imaginaire.( petite performance au passage.)

Cette période propice à s’ouvrir et imaginer le futur, ouvraient des pistes, des portes en quelque sorte.

Tout passé au peigne fin,plusieurs possibilités de recherche : extraterrestres, voyages dans le temps, exploration du corps humain par d’autres humains qui seraient miniaturisés, ou par des caméras microscopiques,  les robots et l’intelligence artificielle, l’invisibilité, l’énergie, les moyens de transports…Bref, tout et n’importe quoi étalé sur la table du possible devenir de la planète et à l’extérieur.

 

Un âge nouveau semblait pointer à l’horizon, en tout cas les interrogations multiples.

Une perception  sans doute relative d’un avenir  moyennement proche ,palpable.Que pouvait donc devenir notre vie ,notre ordinaire d’un point de vue technologique  bien sûr , mais pas seulement, social et culturel également.

Comment les mentalités dans un contexte différent pourraient s’adapter, quel état d’esprit aurait l’homme du futur,des sujets psychologiques sortaient aussi des cerveaux. Remarquez que maintenant cet avenir est devenu notre présent, nous nous interrogeons à notre tour sur la future tournure des événements.

Premier constat:

Nous imaginions notre environnement quotidien différent de celui des années 1970/1980, concernant la technologie, l’ architecture des habitations la structure de nos villes  , les paysages futuristes d’un autre temps.

Il est force de constater que que les paysages sont loin de ressembler à ce que nous proposaient les auteurs de science-fiction du moment. Ceci étant est-ce un mal ou un bien? à vous de décider…..

Tentons de voir ce qui existe à ce jour et ce qui aurait pu exister, les projets  restés dans les cartons ou tout simplement accusant un certain retard à l’allumage .

Informatique, téléphonie mobile, audio-visuel ont été bouleversés , à ce titre le changement est flagrant, même si les hologrammes  et les humanoïdes s’apprêtent à envahir notre espace privé.

Les disques en vinyle remplacés par les compacts disques eux même devenus obsolètes,le blue-ray lui aura aussi une durée assez brève et ne représente déjà plus l’avenir.

Le numérique s’inscrivant dans l’incontournable actuellement.

Plusieurs foyers possèdent un voir plusieurs ordinateurs, qui par ailleurs ne cessent d’évoluer, que se soit en capacité de mémoire, stockage, rapidité de chargement , connexion ou format, devenant de moins en moins encombrants.

La téléphonie sera changée aussi : du téléphone fixe au téléphone sans fil, puis au téléphone portable volumineux avant de « muter » en format plus adapté et évolué peu à  peu en version 3G et en  Ipod et autre Ipad, offrant ainsi au consommateur de plus en plus d’options, de capacités moyennant un type d ‘abonnement adapté aux  besoins.

Autre constat notable concerne malheureusement la pollution planétaire due en grande partie à l’activité humaine, obligeant ainsi aux états, aux  industriels d’orienter autrement leurs directives dirons nous. Ceci est palpable dans les secteurs de transports, de l’énergie, et des constructeurs divers et variés…

 

 

 

 

Concernant les moyens de transports envisagés, l’humanité est loin d’avoir bouleversé   le modèle classique de propulsion et les véhicules fantaisistes genre cinquième élément film de Luc Besson et autres vaisseaux à la Star – Wars ou véhicules à énergie solaire comme  dans la série phare des années 1978  intitulée l âge de cristal.  restent rangés dans l’armoire science-fiction. Le  pétrole est toujours le carburant utilisé même si commence de se dessiner à cause des émissions de gaz à effets de serres et de l’or noir qui s’épuise, des véhicules hybrides, électriques ou plus écolo ,les constructeurs  y travaillent semble t-il.

L ‘alternative de  l’électromagnétisme  n’est même pas évoquée. C’est vrai que pour cette dernière il faudra se casser la tête pour taxer les gens sur une énergie  naturellement inépuisable ,mais ça c’est le politiquement incorrect et une toute autre affaire….

La robotique  et l’intelligence artificielle est un sujet que j’avais abordé sur mon site ufoetscience intitulé:

Attention ils arrivent: lien ci-dessous,

http://ufoetscience.e-monsite.com/blog.html?tag=voir+blog+du%3A20%2F03%2F2009)

Ces 2 secteurs que représentent la robotique d’une part et  l’informatique  créant l’intelligence artificielle d’autre part, sont compatibles.

Des idées les inventeurs n’en manquent pas ,et les nanotechnologies ouvrent encore un peu plus portes d’une nouvelle ère dans notre évolution technique et technologique et ainsi la progression s’accentue.

Les Japonais comptent bien prendre la juste mesure à cet égard et espèrent laisser derrière eux américains et nous autres européens sur cette part de marché,même si cela n’interdit pas des éventuelles collaborations privés.


Les premiers humanoïdes arrivent donc sur « la place publique »,Robonaut 2 sera à bord de l’I.S.S.

La Nasa et GM (General Motors) ont construit un robot d’assistance qui sera sûrement très utile aux astronautes , ce robot dispose des bras et des mains et sera ainsi le premier d’une série qui présentera de plus en plus des modèles perfectionnés.

L’informatique et la robotique ont eue un petit retard à « l’ allumage » ont semblé  marqués le pas,ceci étant force de reconnaître que le retard est comblé si l’on regarde la nouvelle  génération des produits sans cesse plus performant et progressant à vive allure,en tout cas c’est l’impression qui se dégage de mon point de vue personnel.

Le  côté positif de tous ces changements concerne le  domaine médical qui profite de ces avancées technologiques, radios, scanners, échographie IRM interventions lasers  et chirurgicales par assistance informatique etc…

L’autre secteur qui tire aussi » profit »de cette avancée concerne le milieu militaire,que se soit pour le renseignement ou pour les frappes, c’est le revers de la médaille,l ‘homme est capable des meilleurs comme des pires agissements,je n’apprends donc rien à personne.

Les particuliers que nous sommes ne sont pas à pied d’égalité sur ces points, puisque suivant notre rang social nous profitons peu, moyennement ou beaucoup de ces évolutions au quotidien.

Un paradoxe de notre époque dite évoluée, un monde hautement technologique dans un paysage de moyen-âge par endroits  sur cette planète.

Au fond ,sommes nous plus heureux avec tous  » ces avantages confortables » que les gens habitués à survivre et à se contenter de l’essentiel vital, libres de leurs gestes vivant au rythme de la nature avec tout cet inconfort pourtant réel!

 


Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :