Transmettre son savoir est un don de soi

Une conférence de Lou Greub sur les Crop-circles

janvier 22nd, 2011 Posted in Janvier 2011 |source du sitehttp://ovnis-usa.com/

Un journal local de La Crosse, dans le Wisconsin, rapporte une conférence donnée dans cette petite ville de 50.000 habitants, et publie un rappel sur le phénomène des Crop-circles. Il n’ouvre pas de nouvelles perspectives, mais le conférencier est un professeur d’université qui connait bien son sujet. Lou Greub est un professeur agronome retraité de l’université de « Wisconsin-River Falls ». Lors du « Midwest Farm Show » au centre « La Crosse », il a expliqué que « certains des agroglyphes signalés autour du monde ont été visiblement réalisés par des farceurs. » 

Mais il pense que l’explication la plus probable pour les autres cas serait l’intervention d’extraterrestres ou d’une autre dimension.

 

Agroglyphe
Le thème des agroglyphes est relativement controversé. Bob Redig, un fermier qui assistait à la présentation PowerPoint de Greub, s’est montré réservé : « J’ai tendance à croire qu’il serait facile pour quelqu’un d’aplatir les plants et d’utiliser une corde pour faire les cercles.« Mais le professeur Greub reste curieux et se dit ouvert d’esprit. Il commença à s’intéresser aux agroglyphes vers la fin des années 70, lorsque les premières infos parurent dans les médias rapportant leurs mystérieuses apparitions dans la campagne anglaise. Au fil des années, au lieu de simples cercles, leurs dessins devinrent de plus en plus complexes.

 

Barbara Lamb Il s’est rendu pour la première fois en Angleterre en août dernier, pour participer à un circuit organisé par Barbara Lamb, une enquêtrice californienne qui a de longue date publié ses recherches sur ce sujet. Le groupe examina huit formations apparues de deux semaines à moins de 12 heures auparavant. Selon Lou Greub, environ 80% des agroglyphes rapportés se trouvent en Angleterre. Il raconte que les fermiers anglais qui autorisent le public à les visiter placent habituellement une petite boite dans laquelle les gens déposent en moyenne l’équivalent de 3 dollars. 

Cela aiderait à compenser la perte des plants couchés dans l’agroglyphe et ceux piétinés par les visiteurs.

 

Toutefois, ajoute Greub, certains fermiers détestent les agroglyphes, ils refusent les visiteurs et détruisent rapidement les formations.« Il y a quelques faux parmi les agroglyphes anglais« , a reconnu Greub. « Il existe en particulier un groupe organisé qui les réalise simplement pour s’amuser. » Greub a expliqué qu’en Angleterre ces figures sont habituellement créées la nuit.

 

Des témoins rapportent parfois qu’ils ont aperçu des flash ou des boules lumineuses et des colonnes de lumière dans les champs où des formations sont découvertes le lendemain.http://ovnis-usa.com/Greub n’a pas connaissance de recherches du gouvernement sur les agroglyphes. Il semble que le consensus parmi les chercheurs privés est que ces agroglyphes seraient faits par quelqu’un ou quelque chose qui essaye de communiquer.Il pense que les extraterrestres ou une autre dimension sont les deux causes les plus probables, mais Lou Greub n’exclut pas d’autres possibilités : « Des gens parlent d’une autre dimension qui est en fait quelque part tout autour de nous, et ils pensent que des choses peuvent en provenir ou y retourner, mais c’est un phénomène que nous ne pouvons expliquer. » 

Greub estime entre 9.000 et 10.000 le nombre d’agroglyphes signalés dans le monde depuis 1980. Il a connaissance de deux cas apparus dans le Wisconsin durant l’été 2004. Un dans un champ d’avoine près de Tilden et l’autre dans un champ d’orge près de Wausau. » –

 

Lou Greub

Vephil, Pour Ovnis-USA

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :