Transmettre son savoir est un don de soi

A.R.N

article,  source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_ribonucl%C3%A9ique

Acide ribonucléique

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Page d'aide sur les redirections « ARN » redirige ici. Pour les autres significations, voir ARN (homonymie).
 

Structure 3D d’un ARN régulateur (riboswitch)[1].

 

Structure moléculaire de l’ARN.

L’acide ribonucléique, ou ARN, est une molécule biologique trouvée dans pratiquement tous les organismes vivants, y compris certains virus. L’ARN est une molécule très proche chimiquement de l’ADN et il est d’ailleurs en général synthétisé dans les cellules à partir d’une matrice d’ADN dont il est une copie. Les cellules vivantes utilisent en particulier l’ARN comme un support génétique intermédiaire de nos gènes pour fabriquer les protéines dont elles ont besoin. L’ARN peut remplir de nombreuses autres fonctions et en particulier intervenir dans des réactions chimiques de la cellule.

Chimiquement, l’ARN est un polymère linéaire constitué d’un enchaînement de nucléotides. Chaque nucléotide contient un groupement phosphate, un sucre, le ribose et une base azotée. Les nucléotides sont liés les uns aux autres par des liaisons phosphodiester. On trouve quatre bases azotées dans l’ARN, l’adénine, la guanine, la cytosine et l’uracile. L’ARN a de nombreuses similarités avec l’ADN, avec cependant quelques différences importantes : sur le plan de la structure, l’ARN contient un ribose à la place du désoxyribose de l’ADN, ce qui rend l’ARN chimiquement plus instable et la thymine de l’ADN y est remplacée par l’uracile, qui possède les mêmes propriétés d’appariement de base avec l’adénine. Sur le plan fonctionnel, l’ARN est le plus souvent trouvé dans les cellules sous forme de simple brin, tandis que l’ADN est présent sous forme de deux brins complémentaires, formant une double hélice. Enfin les molécules d’ARN trouvées dans les cellules sont plus courtes (de quelques dizaines à quelques milliers de nucléotides) que l’ADN du génome (de quelques millions à quelques milliards de nucléotides).

Dans la cellule, l’ARN est produit par transcription à partir de l’ADN situé dans le noyau. L’ARN est donc une copie d’une région de l’un des brins de l’ADN. Les enzymes qui effectuent cette copie ADN→ARN s’appellent des ARN polymérases. Les ARN ainsi produits peuvent avoir trois grands types de fonctions, ils peuvent être support de l’information génétique d’un ou plusieurs gènes codant pour des protéines (on parle alors d’ARN messagers), ils peuvent adopter une structure secondaire et tertiaire stable et accomplir des fonctions catalytiques (par exemple l’ARN ribosomique), ils peuvent enfin servir de guide ou de matrice pour des fonctions catalytiques accomplies par des facteurs protéiques comme c’est le cas par exemple des microARN.

lien  complémentaire: http://www.snv.jussieu.fr/vie/dossiers/ADN_Prot/ADN_ARN/ADN_ARN.html

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :