Transmettre son savoir est un don de soi

Résonance de Schumann

On sait qu’entre 80 et 640 kilomètres au-dessus de la croûte terrestre il y a une couche atmosphérique conductrice d’électricité qu’on appelle ionosphère parce qu’elle est ionisée par les rayons ultraviolets et les rayons X provenant du soleil et du cosmos. On sait aussi que la croûte terrestre, dont le noyau est majoritairement composé de fer, possède également une charge électrique. C’est entre ces deux espaces chargés électriquement que se trouve la biosphère où nous vivons.

On dit que la surface de la terre possède une charge électrique négative[1] qui attire les ions positifs de l’atmosphère[2], particulièrement lors des orages électriques. La décharge d’un éclair produit une onde électromagnétique qui résonne à la surface de la terre. Il y aurait près de 100 éclairs à chaque seconde produits par environ 2000 orages électriques autour du monde. Ces éclairs contribuent à maintenir des ondes électromagnétiques d’extrêmement basses fréquences (ELF, Extremely Low Frequency) sur la planète. Ce sont ces propriétés de résonance de la sphère terrestre que W. O. Schumann découvrit et mesure dans le milieu des années 50.

On sait que la fréquence se calcule en divisant la vitesse de la lumière (300’000 km par seconde) par une longueur appelée la longueur d’onde. Or, si on fait le calcul avec la circonférence de la terre qui est d’environ 40’000 km, on obtient une fréquence de 7,5 Hertz, tout près de la fréquence moyenne de 7,8 Hertz découverte par Schumann.

Les signaux rythmiques du corps humain
Tout comme la résonance de Schumann, les ondes cérébrales sont aussi des ondes de fréquence extrêmement basses (ELF). Plusieurs recherches ont confirmé des liens entre ces signaux rythmiques et la santé et le bien-être. Les fréquences auxquelles pulsent les neurones déterminent le type d’activité de notre cerveau.
On en rencontre quatre principaux types :

  • Les ondes DELTA, entre 0 et 4 Hertz, sont présentes dans le sommeil très profond. On a observé que l’hormone de croissance (la mélatonine) est stimulée durant cette période de sommeil (le pic de sécrétion se situe aux environs de deux heures du matin), qui est bénéfique pour la guérison et la régénération
  • Les ondes THETA, entre 4 et 7 Hertz, sont présentes dans le sommeil mais peuvent aussi être dominantes dans des états de méditation profonde. Elles sont associées aux rêves lucides, là où nous sommes réceptifs à des informations au-delà de notre conscience normale
  • Les ondes ALPHA, entre 7 et 13 Hertz, sont présentes dans le rêve et dans la méditation légère quand les yeux sont fermés. Les ondes alpha pulsent à travers tout le cortex cérébral. La fréquence des ondes alpha est aussi la même que la fenêtre de fréquences de résonance des champs électromagnétiques de la terre
  • Les ondes BETA, entre 13 et 40 Hertz, dominent l’état d’éveil lorsque notre attention est dirigée vers le monde extérieur et occupé à des tâches cognitives (de réflexion). Elles sont associées avec la concentration, l’acuité visuelle et un état attentif

On sait qu’un être humain privé de sommeil et surtout de la période de rêve (ondes alpha et thêta) deviendra stressé et malade jusqu’au bord de la dépression nerveuse[3]. Beaucoup de gens actuellement vivent de cette façon.

Commentaires
1. Nous avons vu que la fréquence moyenne de résonance des champs électromagnétiques de la terre est de 7,8 Hertz. Or cette même fréquence correspond également aux ondes ALPHA enregistrées par un électroencéphalogramme durant la phase de rêve de notre sommeil.
2. La technologie utilisée par les téléphones mobiles GSM[4] et les téléphones sans fil DECT[5]génèrent des ondes d’extrêmement basses fréquences, entre autres du 8 Hertz, qui est très proche du 7,8 Hertz des ondes Schumann et dans la plage des ondes cérébrales ALPHA.
3. Nous sommes en droit de nous poser la question si les ondes du GSM et du DECT perturbent le fonctionnement de notre cerveau et de notre système nerveux, et créent une fatigue permanente par manque de sommeil, génératrice sur le moyen et le long terme d’une baisse de notre système immunitaire, porte ouverte à tous les types de manifestations physiologiques.
4. Actuellement, un nouveau système de téléphonie mobile est mis en place, l’UMTS. Permettant des vitesses de transfert beaucoup plus élevés que les GSM actuels. Il semblerait, d’après une étude récente commanditée par le gouvernement hollandais baptisé TNO-Report ou FEL-03-C148 ( 1.9Mo), sur les effets des champs radio-fréquences du système GSM 900, GSM 1800, et UMTS 2100 sur le bien-être et les fonctions cognitives de sujets humains avec et sans plaintes subjectives.

Les résultats sont les suivants :

  • Diminution globale du « bien-être » sous UMTS
  • Modification du sentiment « d’hostilité » sous GSM
  • Modification des temps de réaction sous GSM et UMTS
  • Modification de la mémorisation sous UMTS
  • Modification de l’attention visuelle sous UMTS et de la vigilance sous GSM

Comme on peut le constater, toute technologie a ses bons et ses mauvais côtés…


Notes
[1], [2] Selon la médecine chinoise, vieille de plusieurs milliers d’années, la terre est Yang. Le Yang est considéré comme étant de polarité négative. Le ciel, quant à lui, est Yin. Le Yin étant considéré comme positif.

[3] Certaines études tendent à démontrer que la technologie utilisée par la téléphonie mobile GSM, et par les téléphones DECT produisent des ondes d’extrêmement basses fréquences pouvant perturber l’activité du cerveau.

[4] GSM Global System for Mobile telecommunications (Système Global pour la Telecommunication Mobile), technologie utilisant des micro-ondes (dans la gamme des 900 MegaHertz et dans la gamme des 1800 MegaHertz) pour transmettre de l’information (voix ou messages). L’information est numérisée, et c’est cette numérisation qui génère des extrêmement basses fréquences. Les relais-natels ou antennes de téléphonie mobile émettent en permanence (24 heures sur 24) des micro-ondes dans les mêmes plages de fréquences que les téléphones mobiles !

[5] DECT Digital Enhanced Cordless Telecommunications system (système numérique amélioré de télécommunication sans fil), qui utilise le même principe que le GSM, à savoir qu’une haute fréquence (micro-onde, de 1880 à 1900 MegaHertz) sert de support à de l’information numérisée. Cette information numérisée génère également des extrêmement basses fréquences. La station de base sur lequel repose le combiné sans fil émet en permanence (24 heures sur 24) des micro-ondes, qui ont la particularité de traverser les murs !

source : http://www.bioelec.ch/cem/rayonnements/resonance_schumann.html


Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :