Transmettre son savoir est un don de soi

La conquête spatiale Russe

source du site: http://membres.multimania.fr/elfalek/conqueterusse.htm

le premier animal dans l’espace
le premier homme dans l’espace
le programme vostok
le programme Voskhod et la première sortie dans l’espace
le programme Soyouz
Les sondes Luna

Les études de lancement d’un satellite artificiel débutèrent dans les années qui suivirent la Deuxième Guerre mondiale. Après l’ascension de Nikita Khrouchtchev au pouvoir en 1955, ce dernier décida de faire de l’espace la vitrine destinée à démontrer au monde la supériorité technologique soviétique.

Le 4 octobre 1957, l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques n’étonna pas seulement sa population, mais aussi le monde entier par le lancement du premier satellite artificiel dans l’espace.

Plusieurs septiques, comme le 24 août de la même année, après le lancement d’une « super-fusée balistique intercontinentale à plusieurs étages » croyaient qu’il s’agissait d’un nouveau  » bluff  » du Kremlin. Mais pour se convaincre du contraire, on pouvait entendre sur les fréquences 20,003 MHz et 40,002 MHz, communiquées par Moscou, les  » bip! bip!  » que faisait le satellite en émettant ses données.

Spoutnik 1 était une sphère de métal de la grosseur d’un ballon de basket(58 cm de diamètre), avec quatre antennes qui émettaient des signaux radio vers la Terre. Le poids total du satellite n’était que de 83,6 kg.

Ce satellite, équipé de d’instruments qui servaient à mesurer la température et la densité de la couche supérieure de l’atmosphère, transmit des données vers la Terre pendant 21 jours, jusqu’à l’épuisement de ses batteries. Après 96 jours en orbite, il brûla en retombant dans l’atmosphère. Depuis ce moment, l’humanité est entrée dans l’ère de l’espace.

La chienne russe Laïka  (premier animal dans l’espace)

Après le lancement du premier satellite artificiel Spoutnik 1, des chercheurs ont voulu envoyer des êtres humains dans l’espace. Mais on ignorait si l’être humain pouvait survivre à un vol spatial. Pour résoudre ce problème, dans la nuit du 3 au 4 novembre 1957, les Russes envoyèrent un premier animal dans l’espace à bord de Spoutnik 2, la chienne russe Laïka. Aucun système de récupération n’était cependant prévu, alors le satellite se désintégra dans l’atmosphère le 14 avril 1958. Peu après, on envoya d’autres animaux dans l’espace.

Youri Gagarine, premier homme dans l’espace

Youri Alekseïevitch Gagarine, de son vrai nom, est né le 9 mars 1934 à Klouchino. Youri fait des études de physique et de fonderie à Gjatsk. Mais ce n’est qu’en 1955 qu’il s’inscrit dans une école de pilotage. Il rencontra une élève infirmière qu’il épousa en 1957.

Ses études en aviation lui donnèrent la chance de participer à un entraînement pour cosmonautes. Le 8 avril 1961, la commission d’État responsable du vol prend la décision : Youri Gagarine sera le premier homme à sortir de l’atmosphère terrestre à bord du vaisseau Vostok-1. Il fut choisi parmi vingt autres pilotes. Mais seulement douze d’entre eux partirent en mission.

Le 12 avril, à 7h07, Vostok-1 s’élève dans les airs transportant Youri Gagarine. Le vaisseau révolu autour de la Terre à une altitude entre 181 et 327 km, à une vitesse d’environ 8 km/s. Il pénétra dans l’ombre de la Terre et en ressorti à 7h51. Le cosmonaute ne pilotait pas l’appareil, le système d’orientation visant le Soleil dirigeait la navette. Ce dernier était plutôt un passager observé médicalement.

À 8h25, alors que le vaisseau Vostok-1 survolait l’Afrique centrale, les rétrofusées s’allumèrent. La cabine se sépara du module de service et elle se fit ralentir par les couches denses de l’atmosphère, étant protégée par son bouclier thermique. Le parachute de la cabine ouvrit et elle se posa à 8h55 dans un champ labouré près de la ville de Sratov. Le premier vol d’un homme dans l’espace dura cent huit minutes…

Depuis ce moment historique, sa ville natale fut renommer et prit le nom de Gagarine et un centre d’entraînement pour cosmonautes fit ériger en son nom. Hélas, le célèbre cosmonaute mourut dans un accident d’avion le 27 mars 1968.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :