Transmettre son savoir est un don de soi

Ariane (fusée)

source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ariane_(fus%C3%A9e)

 

Page d'aide sur l'homonymie 

Maquette d’Ariane I au musée de l’Air et de l’Espace

Les fusées Ariane sont une famille de lanceurs civils européens de satellites. Le programme Ariane est lancé en 1973 par l’Agence spatiale européenne afin de donner les moyens à l’Europe de mettre en orbite ses satellites sans dépendre des autres puissances spatiales. Ce projet avait été précédé d’un échec avec la fusée Europa. La première version, Ariane 1, effectue son vol inaugural depuis la base de Kourou (Guyane française) le 24 décembre 1979. Elle est rapidement remplacée par des versions plus puissantes, Ariane 2, Ariane 3 et Ariane 4 qui effectuent leur premier vol respectivement en 1984, 1987 et 1988. Pour faire face à l’augmentation de la masse des satellites, le lanceur est complètement refondu, donnant naissance à la version Ariane 5 capable de placer près de 9,5 tonnes en orbite de transfert géostationnaire. Son premier vol a eu lieu en 1996.

La fusée a rapidement pris une part de marché importante dans le domaine du lancement des satellites de télécommunications en orbite géostationnaire, secteur en plein essor dans les années 1980. En 2009, le lanceur Ariane, qui est tiré de 5 à 7 fois par an ces dernières années, détient environ 50 % de ce marché. La base de lancement des fusées Ariane, située à Kourou en Guyane française (Centre spatial guyanais), permet au lanceur de disposer d’un avantage important face à ses concurrents grâce à sa proximité de l’équateur.

Ariane est initialement issue des travaux de l’agence spatiale française, le CNES. La politique spatiale française, pour des raisons à la fois politiques et industrielles, a de tout temps été plus attachée au développement d’un lanceur européen que ses partenaires au sein de l’Agence spatiale européenne. Les industriels français conservent encore aujourd’hui une part prépondérante dans la conception et la fabrication des fusées Ariane, avec des participations significatives d’autres pays européens comme l’Allemagne (nombreuses contributions sur la propulsion, le corps des fusées), l’Italie (propulsion), la Suède, la Belgique, les Pays-Bas et la Suisse. Le lancement des satellites par la fusée Ariane est commercialisé par la société Arianespace, filiale créée en 1970 par le CNES et les principaux industriels impliqués dans le programme.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :