Transmettre son savoir est un don de soi

VALENSOLE, FRANCE, 1965:

SOURCE:http://www.ufologie.net/htm/valensole1965f.htm

Rencontres rapprochées du 3e type:

VALENSOLE, FRANCE, 1965:

Valensole est un petit village dans le sud de la France où le 1er juillet 1965, en plein jour à 17:45, le fermier Maurice Masse a censément entendu un bruit de sifflement et s’est attendu à voir un hélicoptère arriver, mais à la place, il a vu un engin en forme d’oeuf et de la taille d’une voiture, avec une porte, atterrir sur six pieds reliés à un pivot central dans son champ de lavande. Masse a vu deux petits occupants près de l’engin, et a indiqué que quand ces êtres l’ont vu s’approcher à moins de 5 mètres, ils ont employé une certaine d’arme paralysante sur lui et il n’a plus pu bouger. Il pouvait cependant toujours voir et entendre, et a décrit les êtres comme étant de la taille d’enfants de 8 ans, en tenues collantes gris-vert, avec de grande têtes rondes nues aux yeux inclinés, bouches sans lèvres et mentons pointus. Ils ont poussé des sons incompréhensibles, et par la suite sont retournés à l’intérieur de l’engin, le regardant à travers la paroi, ont rétracté les pieds de l’engin et l’ont fait silencieusement flotter vingt mètres loin où il a simplement disparu. Masse a couru vers Valensole dans un état de panique, et le propriétaire du Café des sports voyant son état lui a demandé ce qui s’était passé, ce que Masse lui a dit en partie, ne mentionnant pas les êtres par crainte des rires. Il a ensuite donné un rapport plus complet aux gendarmes, qui l’ont interrogé pendant 8 heures.   
Cover

Dans les quelques semaines suivantes, Masse a eu son cycle de sommeil sévèrement perturbé par de l’hypersomnie, ce dont il n’avait jamais souffert avant. Dans le champ de lavande, des traces ont été trouvées là où l’objet avait atterri et la lavande est morte. Ont également été mentionnés des effets du type poltergeist à son domicile après sa rencontre rapprochée. Bien que tous à Valensole aient indiqué que Mr. Masse n’aurait jamais inventé une histoire pareille, ce qui était également la conclusion de tous les enquêteurs qui lui ont parlé, les sceptiques français purs et durs ont fini par dire qu’il a du inventer toute l’histoire et doit avoir créé la trace d’atterrissage lui-même, se basant sur l’argument qu’il ne peut y avoir aucune visite extraterrestre. D’autres sceptiques tels que Claude Maugé ont suggéré que cela devait avoir été juste un hélicoptère, et se sont livrés à la spéculation que cela devait avoir été un « hélicoptère américain espionnant secrètement en France » – ce qui ferait de Maurice Masse un fabulateur – puisque les officiels avaient précisé qu’aucun atterrissage d’hélicoptère n’a été noté là.

L’AFFAIRE DE VALENSOLE DANS LA PRESSE:

Le Provençal France, 4 juillet 1965 « Le mystère reste entier sur la « soucoupe volante » de Valensole ».
Le Méridional France, 4 juillet 1965 « La soucoupe volante de Valensole ».
Journal-American USA, 4 juillet 1965 « Soucoupe Volante en France? »
Le Monde France, 4 juillet 1965 « La soucoupe volante était sans doute un hélicoptère ».
Le Provençal France, 5 juillet 1965 ‘Soucoupe’? Engin inconnu? … mais pas un hélicoptère ».
Le Méridional France, 6 juillet 1965 « La ‘soucoupe? de Valensole: Dépression nerveuse pour l’auteur du récit ».

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :