Transmettre son savoir est un don de soi

Affaire de Roswell

LIEN à visiter:http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.roswellufocrash.com/&ei=RyfwTN-EE4SYhQeB2eW-DA&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=14&ved=0CEsQ7gEwDQ&prev=/search%3Fq%3DROSWELL%2B1947%26hl%3Dfr%26rlz%3D1W1ADSA_fr%26prmd%3Dvi

SOURCE: http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_de_Roswell

Affaire de Roswell

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roswell.

L’affaire Roswell (Roswell Incident) désigne le crash d’un objet non identifié aux États-Unis près de Roswell (Nouveau-Mexique) en juillet 1947. Cet événement est considéré a. par certaines associations d’ufologues comme la plus extraordinaire preuve tenue secrète depuis 1947 de la présence d’une civilisation extraterrestre avancée et b. par les sceptiques, partisans notamment du modèle sociopsychologique du phénomène ovni, comme un mythe moderne.

Deux courants de pensées s’affrontent concernant la nature réelle de cet incident : les sceptiques et les partisans de l’hypothèse extraterrestre de l’autre. Le gouvernement explique après avoir changé 3 fois sa version des faits depuis 1947[réf. nécessaire] l’incident par le crash d’un ballon-sonde top-secret (Mogul) destiné à espionner les expériences nucléaires militaires soviétiques. Les partisans de la thèse extra-terrestre soutiennent que l’épave retrouvée est celle d’un OVNI extra-terrestre, récupérée et dissimulée par les militaires. Le but serait d’en tirer des avantages technologiques et d’armement en ce début de guerre froide et d’éviter une panique et une révolution culturelle sans précédent dans la population.[réf. nécessaire] Les partisans de l’hypothèse extraterrestre (HET) expliquent en effet certaines manifestations d’OVNI par des visites extraterrestres (le CNES parle en France de phénomène aérospatial non identifié ou PAN). En raison des nombreux témoignages en faveur de l’hypothèse extra-terrestre à Roswell (près de 600 recueillis à ce jour[réf. nécessaire]) le crash et la récupération supposés d’un OVNI les mieux documentés de l’histoire a depuis évolué en phénomène de culture populaire hyper-médiatisé. Roswell est devenu l’une des manifestations supposées extra-terrestres les plus célèbres[1

Localisation du crash supposé d’un engin extraterrestre entre Roswell et Corona au Nouveau-Mexique

les sites ufoetscience, secret ovni , area51 et bien d’autres vous proposent divers points de vue sur cette affaire, dont gildas Bourdais est l’expert de cette affaire en ayant enquêter lui même.(voir en pages liens du site ufoetscience pour le blog de mr BOURDAIS)
Documents manquants dans l’affaire Roswell Pour diffusion immédiate

J. Barry Bitzer

28 Juillet 1995

Schiff Reçoit et Diffuse le Rapport sur Roswell
(Des documents manquants laissent des questions sans réponse)

Washington: Le membre du Congrès Steve Schiff a publié aujourd’hui les résultats détaillant audit du Service Général des Comptes (GAO) [General Accounting Office] d’une vérification des dossiers liée aux événements entourant un accident en 1947, près de Roswell, Nouveau Mexique, et la réponse des militaires.

Le rapport de 20 pages est le résultat des demandes formelles d’information par le congressiste Schiff et de la difficulté qu’il a eu à obtenir des réponses du département de la défense dans cette polémique durant maintenant depuis 48 ans.

Schiff dit que des documents importants, qui pourraient avoir permis de faire la lumière sur ce qui s’est produit à Roswell, sont manquants. « Le rapport du GAO déclare que les messages diffusés depuis le terrain d’aviation de l’armée de Roswell (RAAF) pour cette période ont été détruits sans autorité compétente. Schiff a précisé que ces messages auraient montré comment les fonctionnaires militaires de Roswell expliquaient à leurs supérieurs exactement ce qui s’est produit.

« Mon analyse est que ces messages diffusés étaient des documents à conserver de manière permanente, qui n’auraient jamais du avoir été détruits. Le GAO n’a pas pu identifier qui a détruit les messages, ni pourquoi. » Mais Schiff a précisé que le GAO estime que les messages ont été détruits il y a 40 ans, et cherche à obtenir de plus amples renseignements au sujet de leur destruction illégitime.

Les documents révélés par le rapport incluent un télétype et des références du FBI dans le style d’un bulletin à usage interne de RAAF qui se rapportent « à un dispositif de repérage radar » – une référence à un ballon météo. Quoique l’histoire de ballon météo ait été entre-temps discréditée par l’Armée de l’Air des USA, Schiff a proposé que les auteurs de ces communications puissent avoir répété ce qu’ils ont entendu, plutôt que d’ajouter consciemment à ce que certains pensent être une « dissimulation. »

« Au moins cet effort a fait reconnaître par l’Armée de l’Air que le véhicule accidenté n’était aucunement un ballon météo, » dit Schiff. « Cette explication n’a jamais éTé concordante avec les pratiques de sécurité militaire élevée utilisée alors. » L’Armée de l’Air a affirmé en Septembre 1994 que le véhicule écrasé était un dispositif à ce moment là secret pour détecter des traces d’essais nucléaires soviétique possible.

Schiff a également félicité le GAO pour ses efforts, décrivant leur travail comme « professionnel, consciencieux et complet. »

Une lettre de deux pages discutant d’une recherche relative à « Majectic 12 » a été également fournie.

Une copie du rapport peut être obtenue en appelant le (202) 512-6000 et en demandant le Document numéro GAO/NSIAD-95-187

SOURCE:http:toutsurleparanormal.skynetblog.be/post/

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :