Transmettre son savoir est un don de soi

Robert Scott Lazar (1959)

Egalement connu sous le nom de « Bob » Lazar. Né le 26 janvier 1959 à Coral Gables, Floride, Etats-Unis. Physicien et mécanicien talentueux, il construit sa propre voiture à réaction (560 km/h en vitesse de pointe), ainsi qu’un véhicule propulsé à l’hydrogène.

EN 1982 Lazar travaille comme technicien chez Kirk Meier, un sous-traitant de LALN. Il déclarera plus tard avoir travaillé pour LALN.

En 1988 Lazar rencontre John Lear par l’entremise d’un de ses amis, Gene Huff. Lear montre à Lazar des photos d’avions furtifs et de SR-71 [Good 1991].

Après avoir envoyé des CVs à plusieurs compagnies, Lazar aurait été contacté pour un entretien dans les locaux de EG&G. La première question qu’on lui aurait posé aurait été : Quelle est la nature de votre relation avec John Lear ? Pensant que cela peut poser un problème, il répond qu’il s’agit juste d’une connaissance, qui met son nez là où il ne devrait pas.

En Décembre 1988, Lazar aurait reçu un appel téléphonique lui indiquant quand se rendre à l’Aéroport McCarran, où un Boeing 737 (probablement un 737-200, appartenant à EG&G) l’emènerait avec d’autres à Groom Lake. De là, après un rapide briefing à la cafétéria, un bus avec des vitres opaques aurait conduit le reste de l’expédition le long d’une route sale dans une zone à 10 ou 15 miles au Sud de Groom Lake, en bordure de Papoose Lake [Good 1991].

864b4866545e2e510397c5fc77469197.jpg

Lazar déclara lors d’une émission de télévision en Mai 1989 avoir travaillé sur le système de propulsion d’un appareil extraterrestre pour le compte de l’Armée Américaine durant 5 mois à partir de Décembre 1988. Il déclara que le gouvernement américain y conduisait un programme d’examen de 9 soucoupes volantes et tentait d’adapter la technologie extraterrestre à ses propres fins. Lazar fit ce témoignage public dans l’ombre : il se présenta sous un nom d’emprunt, « Dennis », avec une voix modifiée, lui et sa femme ayant alors fait l’objet de menaces de mort. Ces précautions furent cependant peu efficaces : dans les jours qui suivirent son intervention, de nouvelles menaces de mort se succédèrent et des coups de feu furent tirés sur sa voiture.

Lazar se réclame scientifique
En Novembre de la même année, Lazar décida alors de jeter le masque. A cette occasion, il donna plus de détails encore, décrivant notamment le site ultra-secret « S4″, situé à l’intérieur de la Zone 51, près du lac Papoose, lieu où les engins extraterrestres étaient remisés. Il précisa les fonctions qui avaient été les siennes sur le site : au sein d’une équipe de 22 ingénieurs, il avait été engagé pour tenter de comprendre le système de propulsion des ovnis, comme décrit dans le document projet Galileo.

En Mars 1990 à Las Vegas, John Lear présente Lazar à Timothy Good.

Le 5 Juin Lazar il est arrêté pour incitation à la prostitution. Le 18 Juin il plaide coupable.

Le 1er Mai 1993, Lazar parle au « Ultimate UFO Seminar » au Little A-Le-Inn de Rachel (Nevada).

Source:
http://rr0.org/personne/l/LazarRobertScott/index.html

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :