Transmettre son savoir est un don de soi

Magnétars

Magnétars

Source  du site: http://florenaud.free.fr/Magnetars.php

Fort champ magnétique

Un magnétar est une étoile à neutronsEtoile à neutrons
Etoile en fin de vie constituée de neutrons.
qui possède un champ magnétiqueChamp magnétique
Représentation virtuelle des forces attractives et répulsives de nature magnétique.
extrêmement intense. Il présente une forte activité de rayonnement de hautes énergies comme les rayons XRayons X
Rayonnement de courte longueur d’onde.
ou les rayons gammasRayons gammas
Rayonnement de très courte longueur d’onde.
. La théorie des magnétars a été développée en 1992 par Robert Ducan et Christopher Thompson.

Vue d’artiste d’un magnétar et de ses lignes de champ

Lors de l’effondrement d’une supernovaSupernova
Explosion d’une étoile en fin de vie.
(de type II) en étoile à neutrons, l’intensité du champ magnétique est multipliée par 1000 et peut atteindre 1011 T (Tesla). (Rappelons que le champ magnétique de la Terre qui aligne l’aiguille d’une boussole n’est que de 5.10-4 T). Si l’étoile mourante est en rotationRotation
Mouvement d’un corps sur lui-même.
rapide sur elle-même et possède déjà un champ magnétique intense, elle devient un magnétar. En effet, les courants de convectionConvection
Phénomène de transport de la matière et de l’énergie.
de matière nucléaire qui existent au sein d’une étoile à neutrons se répartissent dans toute l’étoile du fait de la rotation. Puis ils cèdent leur énergie cinétiqueEnergie cinétique
Energie due au mouvement d’un corps.
au champ magnétique.

On estime que 10% des étoiles à neutrons sont des magnétars.

Emission de rayons X et gamma

Un plasmaPlasma
Gaz ionisé électriquement neutre.
d’éléments lourds (comme le fer) constitue les couches externes d’un magnétar. Du fait de la tension importante, il se peut que des vibrations sismiques très énergétiques engendrent l’émission de rayons de hautes énergies (X et gamma). Cette expulsion d’énergie et de matière diminue le moment cinétique de l’étoile et par conséquent, sa rotation se ralentie. Le champ magnétique perd de son intensité et le magnétar cesse toute activité très rapidement (en 20 000 ans).

L’émission de rayons X et gamma pourrait expliquer les « soft gamma repeaters » (ou SGR) et les pulsars à anomalie de rayons X (ou AXP pour « anomalous X-ray pulsar »). Les SGR sont semblables aux sursauts gamma mais ils présentent un spectreSpectre
Ensemble des rayonnements électromagnétiques.
moins énergétique et une activité récurrente mais irrégulière. Les AXP seraient des SGR en fin de vie, qui perdent l’intensité de leur champ magnétique (du fait du ralentissement de la rotation).

Novembre 2010

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :